Bienvenue à tous

Voilà un peu plus d’un an, le 17 novembre 2011 exactement, qu’est née, d’une coopération entre étudiants, Bulles de Savoir, une revue en ligne, désormais association loi 1901, dédiée au partage des connaissances, plutôt qu’à leur «transmission». Les lecteurs doivent en effet être informés d’emblée qu’ils ne trouveront pas d’exposés systématiques et érudits ; pour cause, aucun de nous n’a l’ambition de se proclamer « spécialiste » de telle ou telle question. Le « savoir » que nous voulons mettre ici à l’honneur n’est d’ailleurs pas celui du « savant ». Centré sur les sciences humaines et sociales, il n’est toutefois exclusif d’aucun domaine, et l’on verra cohabiter des articles de nature très différente, apportant tantôt un éclairage sur un sujet, tantôt un certain point de vue : analyses théoriques, comptes-rendus d’ouvrages ou d’expositions, commentaires sur l’actualité, réflexions libres, etc.

L’on pourra bien sûr objecter que la multiplicité des angles d’attaque, qui s’ajoute à celle des thèmes et problématiques abordés, risque de porter préjudice à la cohérence de notre site, voire à la rigueur de ses articles. Nous avons pourtant voulu faire de l’interdisciplinarité une priorité et, au-delà, une marque de fabrique de notre projet. En se donnant l’ambition de décrisper et de décloisonner les savoirs par la variation des points de vue et le croisement des disciplines, notre entreprise a d’abord pour but d’intéresser le public le plus large possible en lui donnant de quoi satisfaire sa curiosité, alimenter sa réflexion, mais, surtout, enrichir, par ses remarques, ses critiques et ses propositions, la matière vivante de cette revue. C’est pourquoi, si les contributions à notre site émaneront essentiellement d’étudiants issus des Grandes Écoles et/ou de l’Université, sans exclure l’intervention ponctuelle de certains spécialistes reconnus, nous attendons surtout de la part de chaque visiteur qu’il fasse de sa lecture une lecture active, critique et constructive au service d’un projet dont nous avons voulu montrer qu’il était avant tout porté par l’idée que l’édifice des savoirs est d’autant plus solide que sa construction est soumise au jugement et à la participation de tous.

Cela dit, Bulles de Savoir, à ce stade de son existence, ne se contentera pas de mieux faire ce qu’elle fait depuis un an ni de réaffirmer sa fidélité aux principes qui l’ont fondée : à temps nouveaux, ambitions nouvelles qui, sans contredire les précédentes, leur donneront toute leur force et les moyens de s’affirmer :

– Il nous faut développer la visibilité de Bulles de Savoir. A cette fin, nous pourrons nous appuyer, d’une part sur un vaste réseau composé des établissements membres de Paris Sciences et Lettres (PSL), d’autre part sur les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook, LinkedIn, enfin sur des partenaires tous plus prestigieux les uns que les autres, à l’instar de la Bibliothèque nationale de France (BnF), de la Librairie Gallimard, de la librairie L’Ecume des Pages, des Editions Rue d’Ulm, pour ne citer qu’eux. Toujours dans cette optique de toucher le plus grand nombre de lecteurs possible, nous lancerons une version anglaise de la revue dans un premier temps, et probablement espagnole et allemande dans un second temps.

– Face au côté quelque peu austère de Bulles de Savoir, une refonte artistique du site s’imposait. Encouragée par Véronique Prouvost, directrice de cabinet chez Paris Sciences et Lettres Research University, et repensée par des graphistes et des webdesigners professionnels, une nouvelle interface verra le jour, que nous souhaitons rendre accessible courant février 2013 : le logo sera retravaillé, les rubriques, les couleurs et les illustrations feront l’objet d’un soin tout particulier.

Bulles de Savoir se dotera d’un comité scientifique. Les membres, des experts de renommée nationale comme mondiale, auront une triple tâche : s’assurer que les contributions reçues soient le plus en adéquation possible avec le présent manifeste, suggérer de nouvelles pistes à explorer, enfin pour certains, et dans la mesure du possible, encourager dans leurs établissements respectifs de nouvelles personnes (étudiants, mais pas nécessairement) à nous soumettre leurs écrits.

– En dehors du site Internet, nous tâcherons d’atteindre trois autres objectifs au cours de l’année à venir : la publication d’une édition numérique, éventuellement imprimée, portant sur une thématique spécifique ; l’organisation d’événements semestriels (conférences, tables rondes, colloques, etc), en partenariat notamment avec d’autres associations des établissements membres de PSL, sur des sujets qui n’auraient pu être évoqués dans la revue ; pour renouer avec une pratique fort répandue au XVIIIe siècle, consistant à « interroger le public sur des problèmes auxquels justement on n’avait pas encore de réponse » (Foucault), les lecteurs se verront soumettre, dans le cadre d’un concours, une question sur laquelle ils devront composer et nous renvoyer leur production qui sera évaluée par un jury de professionnels.

Si l’envie de partager des rédacteurs de Bulles de Savoir est vitale pour sa survie, votre fidélité et vos encouragements le sont tout autant.

Bonne lecture.

Victor SERRE (Président-fondateur)

Pour citer cet article : http://bullesdesavoir.com/2012/12/27/bienvenue-a-tous/ © Bulles de Savoir

Laisser un commentaire