Cornelius CROWLEY

Cornelius Crowley est professeur de civilisation britannique à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et directeur de l’Equipe d’accueil 370 CREA (Centre de recherches anglophones). Il a écrit une thèse sur Henry James et la logique de la représentation. Parmi ses récentes publications : un article sur l’euroscepticisme britannique, « British Euroscepticism and the Geopolitics of a Post-Imperial Britain », Karine Tournier-Sol et Chris Gifford, The UK Challenge to Europeanization, The Persistence of British Euroscepticism, London, Palgrave-Macmillan, 2015 et « How to do things with words, and deeds and blood », sur le nationalisme irlandais et la proclamation de 1916, dans la revue Textes et contextes, Université de Bourgogne, Dijon, Numéro 9 (2014) :  » Le Temps guérit toutes les blessures : La Résistance à l’autorité de l’Histoire dans les concepts de nation et de nationalisme « , textes réunis par Mark Niemeyer. Il est co-éditeur, avec Ginette Roy, de la revue Etudes lawrenciennes.

Pour citer cet article : http://bullesdesavoir.com/auteur/cornelius-crowley/ © Bulles de Savoir